Accès à la santé pour tous

Votes des motions présentées au Conseil Municipal de Massy 91300 le 31/05/2018

Massy, le 01/06/2018

Objet : Secteur hospitalier Nord-Essonne

PJ :

Historique succinct.

A l’initiative de l’Agence Régionale de santé, est envisagé la fermeture définitive des sites hospitaliers publics de Juvisy, Longjumeau et Orsay. Il comporte la création d’un centre hospitalier privé sur le plateau de Saclay. Ce projet a été validé par le COPERMO dont l’avis définitif devait être publié en mai puis repoussé et non validé à ce jour.

Entre-temps et en 2017 s’est créé un Comité de Défense des Hôpitaux du Nord-Essonne. Localement à Igny même ce comité organisait une délégation lors du Conseil municipal d’Igny vers la mi-décembre 2017 où a été exposé par le directeur du GHTNE le projet. Depuis d’autres communes ont « bénéficié » de cet exposé et la plupart émis un avis.

Sur Massy les élus locaux semblent s’être totalement désintéressés du devenir du système de santé public et rien ne s’est produit pendant toute cette période. Ce n’est qu’à l’initiative de citoyens et de militants de diverses organisations locales pour sensibiliser la population sur les risques qu’une pétition a été lancée et recueillie près de 2000 signatures.

Fort de cet appui populaire, les élus des groupes minoritaires dit d’Opposition en accord avec le comité local de soutien décide de proposer une motion à soumettre au Conseil municipal du 31 mai 2018.

Le dépôt de la motion provoque le dépôt d’une motion très succincte par le maire ayant pour but de gagner du temps et surtout de couper l’herbe sous le pied à la minorité sous divers prétextes.

Lors du Conseil municipal avant le vote de la motion, un argumentaire a été développé par Colette Jan s’appuyant sur les travaux du Comité de défense. (Une dizaine de soutiens ont assistés à ce CM).

En réponse, nous avons pu entendre par la voix du maire, par exemple :

  • qu’il n’était pas au courant,
  • que pour se prononcer (lui et les élus de la majorité) il voulait avoir le rapport du GHTNE qui serait alors présenté par son directeur, M. Guillaume Wasmer le 28 juin au prochain Conseil municipal,
  • que les chiffres avancés ne sont pas en concordance avec les siens et quelques autres arguties
  • et l’invite à attendre le rapport présenté lors du prochain Conseil.

Mais la palme revient à l’intervention de notre sénateur, élu municipal de la majorité qui a déclaré qu’il fallait remettre le problème dans le contexte de Massy qui a son hôpital privé (en fait que ce n’était pas notre problème que ces fermetures) en faisant abstraction des conditions imposées par cet hôpital qui ne se prive pas des surfacturations ou de sélectionner ses malades par l’argent...

Plusieurs élus de l’opposition ont repris la parole développant les arguments, en vain.

Après une suspension de séance les élus de l’opposition décident de maintenir la motion.

Sur 34 votants (43 inscrits) : Vote POUR = 6, Abstention : 7, Contre = 21.

Les élus de l’Opposition proposent alors des amendements à la motion du maire, amendements susceptibles de leur permettre un vote favorable. Le maire ne les acceptent pas bien qu’il s ‘agissait uniquement de précisions. La motion du maire est adoptée par sa majorité soit 28 voix, contre 6.

G. P rapporteur

Groupes de l'Opposition :

  • Nouveau Souffle pour Massy : Hella KRIBI-ROMDHANE, Serge MORONVALE, Anne GUENAULT-CHEVALIER & Olivier ROVERCH
  • Communiste & Républicain : Colette JAN
  • Massy, Place au Peuple : Josiane LAURENT-PREVOST
Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Date de dernière mise à jour : 03/06/2018