Quelle Europe ?

« Ah ! cette société est fausse . Un jour viendra

La société vraie »

                      Victor Hugo

Vois ton visage, Europe, en la désespérance
De tes peuples auxquels tu promettais Byzance,
Lorsque sur ton rivage, en forme d’illusion,
Se viennent échouer déposant le haillon
De leur misère, alors que tu ne leur réserves
Que barbelés et camps et des conditions serve ,
Les damnés d’une Terre où le règne arrogant
Du capital instaure un ordre mendiant.

Vois ton visage, Europe, en la Grèce meurtrie
Incarnant des Marchés toute l’ignominie
Qui mettent à genoux, avec férocité,
En dressant du Veau d’or le Temple célébré
Tant par la Droite que par cette Gauche traîtresse
Complice des faiseurs de toute leur détresse,
Les otages d’une Dictature sans nom,
De la Démocratie usurpant l’Oraison,
Mais qui demain, bientôt, de sa brune police,
Si nous nous résignons, si nous n’entrons en lice,
Si nous ne récusons de cette Europe-là
Le désastre absolu qui s’annonce déjà,
Au grand jour sortira la meute répressive.

Toi, France, souviens-toi que vers cette dérive,
Hollande et Sarkozy, compères d’un soutien
Au Traité que ton vote a refusé en vain,
T’ont sans nulle vergogne entraînée, et refuse
A présent qu’à nouveau l’on te mente et abuse,
Main dans la main avec et Gattaz et Merkel,
Pour te courber encore au pied de cet autel.

Aux Barroso, Fabius et autres mercenaires
De cette fausse Europe, à ses thuriféraires,
Impose ta révolte, oppose tes projets ;
Avec le Front de gauche arme tous tes rejets,
Et que d’une autre Europe à venir, en attente,
Ta Marseillaise soit la poésie ardente !

 Yves Letourneur

13 mars 2014

 

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Date de dernière mise à jour : 09/05/2014