Lettre d'Attac octobre 2017

 

Contre Macron et son monde, construire le « tous ensemble » ! Lettre d’information — 17 octobre 2017

 
 

Le mal doit se faire tout d’une fois : comme on a moins le temps pour y goûter, il offensera moins.Le Prince, Machiavel, 1513

La stratégie d’Emmanuel Macron illustre à merveille ce conseil de Machiavel aux puissants. Si les attaques contre nos droits se sont succédées avec les précédents gouvernements, rarement on a connu un rythme aussi brutal de contre-réformes néo-libérales : renforcement des pouvoirs du patronat en détruisant le code du travail, rupture avec le principe de solidarité via une contre-révolution fiscale au profit des ultra-riches, projets sur les retraites et l’assurance chômage au rabais, affaiblissement des services publics pour justifier la marchandisation, rupture du principe d’égalité en instaurant la sélection à l’université, régime permanent de libertés surveillées et limités, poursuite de la chasse aux migrant·e·s et de la répression des citoyen·ne·s solidaires…

Ces attaques sont concomitantes, avec l’agenda du gouvernement : un an pour une rupture radicale au service de la finance et des multinationales.

La stratégie de Macron est celle du boxeur qui par l’enchaînement des coups cherche à étouffer son adversaire. Nous devons prendre la mesure de son agenda et de son projet de thatchérisation de la société française : personne ne gagnera seul, converger s’impose. Mais sans luttes la convergence n’a pas de sens.

Attac soutient l’ensemble des combats, locaux comme nationaux, les résistances du privé ou du public, sectorielles ou plus globales. La convergence ne se décrétera pas non plus, elle nécessite de construire la confiance nécessaire et le respect de la place de chacun. Attac soutient les mobilisations syndicales, participe en conservant son indépendance aux actions initiées par des forces politiques, et poursuit son implication dans des collectifs unitaires tout en développant son propre agenda de campagnes (contre le CETA, contre l’évasion fiscale, pour les emplois-climatiques, etc.).

Les attaques du gouvernement sont globales, notre réaction doit être à la hauteur. Nous devons faire tout notre possible dans les semaines et mois à venir du comité local au national, pour contribuer à la convergence des forces associatives, syndicales et politiques, des luttes locales et nationales, pour construire le « Tous ensemble » nécessaire pour faire obstacle à Macron et son monde.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Date de dernière mise à jour : 18/10/2017