Sécurité en transport scolaire

De : Anne Ducrey <anne.ducrey@dbmail.com>
Date : 06/10/2015 16:32 (GMT+01:00)
À : "massy.placeaupeuple" <massy.placeaupeuple@gmail.com>
Cc : arnaud.maynial@gmail.com, gaelle.lehoux@epitaxie.com
Objet : RE: RE : RE: Pileu : question du transport scolaire


Merci Madame pour votre soutien dans cette affaire.

Le quartier du Pileu se mobilise, avec les représentants et les fédérations des parents d'élèves. Une pétition a été déposée ce mardi 6 octobre en mairie. Nous attendons une rencontre avec M. Samsoen pour faire avancer ce dossier.

Actuellement, si la présence de l'animateur semble acquise, le coût en sera supporté par les parents à hauteur de 35 euros par an et par famille. Jusqu'alors la mairie nous remboursait sur attestation de paiement les 115 euros que nous versions au STIF au titre du transport scolaire. Un courrier reçu le 2 octobre nous apprenait que désormais le remboursement ne serait plus que de 80 euros afin de compenser le coût de l'animateur dans le car.

Outre le caractère inique de cette double pénalité appliquée à certains Massicois visiblement de seconde zone, la mairie peut-elle procéder de la sorte alors que le conseil municipal du 17 septembre a voté à l'unanimité le remboursement des familles "à hauteur des frais engagés par an et par élève d'âge maternel ou élémentaire, au titre de son utilisation du service scolaire" (résolution 37 du procès verbal) ? N'y a-t-il pas un vice de procédure caractérisé ? Pourriez-vous nous éclairer en la matière ?

En vous remerciant pour votre attention.
Anne Ducrey


 

Pileu en colere 2Place au Peuple soutien les parents d'élèves

Date: Tue, 6 Oct 2015 14:57:00 +0200
Subject: RE : RE: Pileu : question du transport scolaire
From: massy.placeaupeuple@gmail.com
To: anne.ducrey@dbmail.com

Madame, 
 
Lors du dernier Conseil Municipal, je me suis exprimée pour indiquer mon désaccord sur la suppression des accompagnateurs pendant les transferts scolaires (domicile/école/domicile)  estimant que la sécurité de nos enfants est une priorité.
 
Je vous assure de mon soutien contre ce projet d'autant que les "économies" réalisées, estimées à 40000€ peuvent parfaitement être compensés par des réductions budgètaires sur d'autres enveloppes loin d'être essentielles (budget fleurs pour la ville 100000€) un exemple parmi bien d'autres.
 
Il est inacceptable que des citoyens-nes d'une même ville soient traités-es différemment, avec une double peine pour des parents d'un quartier déjà défavorisé, sans infrastructure sportive où culturelle ni école élémentaire.
 
Devons-nous payer les erreurs d'aménagement de notre ville avec des extensions faramineuses de nouveaux quartiers avant même de régler les manques des quartiers exixtants.
 
Restant à votre disposition, veuillez croire en mes sentiments les meilleurs.
 
Josiane Laurent-Prévost, élue "Massy, place au peuple - Front de Gauche"
 
Ps : le texte qui paraîtra dans la revue "Massy,ma ville" traîte de cette contestation.
 
Voir ci-dessous.

 

 

18/09/2015

Un choix budgétaire, Doit-on faire des économies lorsque cela concerne nos enfants !

Dans le cadre de la décentralisation, la compétence des transports en Ile de France, dont les transports scolaires, est transférée au STIF (syndicat des transports d'ile de france).

Mais l'accompagnement des enfants scolarisés pendant leur transport reste de la compétence des communes, dans notre ville M. le maire veux supprimer la présence des encadrants au détriment de leurs sécuritées dans le but de faire des économies. Celles-ci représenteraient 40000 euros à comparer au budget floral de la ville de 100000 euros. Un exemple parmi tant d'autre, ou des projets de grandre

envergures dépanssant des sommes considérables ne s'emble pas primordial

En cette période ou les difficultés s'accumulent pour nos citoyens-nes doit-on sacrifier la sécurité de nos enfants et mettre nos animateurs au chômage !!!!

Nous nous y refusons , d'autres choix budgétaire sont possible !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 06/10/2015