L'après Delahaye

Édito décembre 2017

Après 22 ans de construction intensive que nous dénoncions le nouveau maire annonce qu’il veut « une pause ». Enfin, un maire qui va appliquer notre programme et s’occuper maintenant des quartiers délaissés !

Mais non ! Le maire va appliquer la mesure du Conseil communautaire qui a adopté en juin une motion afin de limiter les constructions de nouveaux logements. Alors qu’en sera-t-il à Massy des 2200 demandes de logements sociaux.

Pour différentes raisons de nombreuses familles ne peuvent où ne souhaitent pas acquérir un logement où ne peuvent se loger dans des locations privés, mais pour autant rester à Massy, il faut donc que celles-ci puissent avoir accès à un logement social de qualité.

Restons vigilant sur le devenir de notre ville, chaque citoyen doit pouvoir y trouver sa place dans de bonnes conditions de vie. Il nous faut pour cela réaffirmer la nécessité de mettre en place des moyens tant humains que structurels.

Date de dernière mise à jour : 06/02/2018