Inquiétudes

18/03//2015

Une maison de quartier en voie de disparition, un gymnase non-reconstruit, un bureau de La Poste qui n'ouvrirait plus que le matin (voire fermerait), des lieux où se tissent des liens mais aussi qui assurent du service public. Face à ces inquiétudes la majorité municipale n'apporte que des réponses évasives, pas même de soutien à la motion présentée par le Front de Gauche (élues PCF et PG) pour le maintien de l'ouverture du bureau de poste de Villaine.

Perdre ces structures, c'est refuser l'accès au Sport et à la Culture, c'est renoncer à l'égalité d'accès pour tous. Nous n'accepterons jamais qu'une partie de la population reste sur le bas-coté du vivre-ensemble.

Date de dernière mise à jour : 21/09/2015