Crèche municipale

A l’heure où le gouvernement continue la destruction de nos services publics, le maire de notre ville anticipe leurs suppressions en diminuant le nombre de salariés municipaux pourtant seuls garant du bon fonctionnement des services indispensables à nos besoins : crèches, écoles, etc.

Les Délégations de Services Publics au « privé » génèrent des profits records sur le dos de leurs employés (flexibilité, précarisation par des bas salaires...). Ainsi la future crèche de 45 berceaux implantée sur le secteur de Vilgénis, sera confiée à un établissement privé alors que la Caisse d’Allocation Familiale émet des réserves sur le fonctionnement de ces DSP lors d’une étude rendue publique (immaturité des pratiques, manque de rigueur, manque de formation du personnel…). J’ai donc voté contre ce mode de gestion décidé, contraire à l’intérêt général.

Date de dernière mise à jour : 08/10/2018