Coupes sombres

18/04/2015

La baisse des subventions de l'État, ne doit pas servir de prétexte pour pratiquer des coupes budgétaires dans des secteurs indispensables au bon fonctionnement de notre commune : par exemple moins de personnel comme les ATSEMS est-il une bonne réponse ?

Augmenter la taxe foncière payable par toute une couche de petits propriétaires et copropriétaires aux revenus modestes et doubler la taxe d’enlèvement des ordures ménagères dès cette année sans justification vont contribuer à la baisse du pouvoir d’achat et entraîner davantage de nos citoyens vers la précarité.

Une ville est riche par son potentiel humain et associatif pour le bien de tous. Cela ne passe pas obligatoirement par son expansion : moins d’études de projet en cette période difficile permettrait quelques économies…