Les dégâts sur la ville

TOUS ENSEMBLE NOUS POUVONS SAUVER LE SERVICE PUBLIC MASSICOIS

Le personnel communal n'a qu'un seul objectif : la qualité du service public rendu à la population .

Les missions des employés communaux consistent à répondre à tous les besoins de la population massicoise quels que soient leur quartier ou leurs moyens financiers.

En 1982, la réduction du temps de travail de 39 à 35H sans diminution de salaire avait favorisé l'embauche de près de 70 personnes qui étaient privées d'emploi dans les divers services publics de la commune de Massy .

Certains services ont été créés ou renforcés pour mieux répondre aux besoins de la population massicoise :

petite enfance, crèches, éducation, personnes âgées, entretien de la voie publique, ateliers du centre technique municipal, etc.

Depuis quelques années nous assistons à l'effet inverse :

* Les départs en retraite ne sont plus systématiquement remplacés et quand ils le sont les conditions de travail et la rémunération sont un frein au recrutement.

* L'ambiance dans les services s'est considérablement aggravée : dégradation des conditions de travail,  augmentation des tâches à exécuter, moins de personnel, population en augmentation.

* Les entreprises privées sont là pour réaliser des profits pour les actionnaires des grands groupes imposant un travail rapide qui ne respecte pas toujours toutes les règles du travail.... Il n'est d'ailleurs pas rare que le service public passent derrière ces entreprises pour corriger les anomalies constatées...

Voici un aperçu des effectifs restant dans quelques services qui seront appelés à disparaitre au profit d'entreprise privées :

Service menuiserie : départs en retraite, mutation = 80% de l'effectif en moins

Service maçonnerie : départs en retraite, mutation = 60% de l'effectif en moins

Service plombier : départs en retraite = 50% de l'effectif en moins

Entretien des locaux : départs en retraite,  mutation = 60% de l'effectif en moins replacé par les entreprises privées

Serruriers : départs en retraite = 45% de l'effectif en moins

Peinture : 60 % de l'effectif en moins

Garage : Mutation, départ en retraite = 40 % de l'effectif en moins. L'entretien des véhicules  passe en gestion privée

Entretien du mobilier urbain et maintenance des aires de Jeux : départ en retraite, mutation = plus de 80% de l'effectif en moins. Le service public passe en gestion privée

De plus l'intercommunalité qui se met en place actuellement n'arrange pas les choses.... Plusieurs agents ayant déposés des demandes de mutation sur d'autres collectivités ont obtenu des augmentations de leurs primes non négligeables allant jusqu'à 200 euros mensuel pour certains.

Avec cette orientation politique de diminution des  effectifs le maire de Massy a trouvé la solution en décidant :

- d'augmenter le temps de travail en supprimant 1 journée d'ancienneté sur les trois que les employés avaient.

- de ne plus payer le 13ème mois complet pour les agents qui partent en retraite (même en début d'année) après une longue carrière de travail. Il est versé au prorata de la  présence.

- les deux jours offerts à l'occasion des ponts dans l'année sont  maintenant décomptés sur les congés annuels et en plus ils sont imposés,

etc.

Par contre les indemnités qui sont distribuées avec nos impôts aux parlementaires (sénateurs, députés, conseillers départementaux , maires, responsables des syndicats d'agglomérations…) ne semble pas concernées :

Voici quelques  indemnités qui leurs sont allouées trouvées sur les bases de données informatiques  figurant sur internet :

Député : 7100 euros  - Sénateur : 7100 euros - Maire d'une commune de moins de 50 000 habitants plus 3000 euros - etc.

Toutes ces rémunérations ne sont pas négligeables et bien supérieures au SMIC que l'on nous propose généreusement en début de carrière...

Voilà en partie les raisons du dégout et du rejet par le personnel communal des politiques menées par les différents gouvernements depuis plus de 20 ans aussi bien par la droite que par le PS.

D'autres services publics  eux aussi souffrent des orientations politiques :

- Les  kinésithérapeutes qui se déplaçaient à domicile ne sont plus remplacés quand ils prennent leurs retraites.

- Ceux qui restent ne peuvent plus prendre de nouveaux patients

- Les urgences explosent car il n'y a pas suffisamment de médecins généralistes pour répondre à la demande de la population.

- Des nouvelles professions de santé comme l'ostéopathie ne sont pas reconnues par la sécurité sociale, les prestations ne sont pas remboursées même par les mutuelles qui ne remboursent que si la sécurité sociale prend en charge une petite partie...

- Sans la mobilisation des massicois (es) des bureaux de poste auraient pu disparaitre.

- Etc.

À Massy comme partout, il faut remplacer tous les départs en retraite au minimum 6 mois avant le dernier jour travaillé... Ces six mois devront servir à former le jeune embauché (e) sous la responsabilité du futur retraité qui sera son tuteur pour lui transmettre son savoir-faire,  sa connaissance du terrain et son expérience. On pourrait prévoir qu'un départ à la retraite = une embauche en priorité d'un jeune massicois (es) avec obligation pour la collectivité de préparer ce jeune à l'intégration dans la fonction publique.

Si on continue cette politique du non remplacement des départs en retraite à très court terme la caisse de retraite des fonctionnaires territoriaux la C.N.R.A.C.L. sera à son tour en difficulté pour payer les retraites comme celle des mineurs etc..

Voilà comment on casse nos acquis sociaux, si tu peux payer : on te soigne; si tu ne peux pas : tu peux crever tout seul dans ton coin...

Merci aux insoumis(es) qui mènent une campagne exemplaire pour obtenir une répartition plus équitable des richesses que nous produisons par notre travail.

NOTRE AVENIR ET CELUI DE NOS ENFANTS NE DÉPEND QUE DE NOUS.

TOUS ENSEMBLE NOUS AVONS UNE OPPORTUNITÉ À NE PAS LAISSER PASSER LE 23 AVRIL.

SI COMME MOI, VOUS EN AVEZ MARRE D'ETRE TOUS LES 5 ANS PRIS POUR DES COCHONS DE PAYEUR, ALORS N'ATTENDEZ PAS LE 24 AVRIL POUR VOUS RÉVEILLER.

ALLEZ VOTER AU PREMIER TOUR, SI VOUS NE VOULEZ PAS AVOIR UN RÉVEIL DOULOUREUX CAR IL SERA TROP TARD …

MOI MON CHOIX EST FAIT.

J'AI COMPARÉ LES PROPOSITIONS DES 11 CANDIDATS À L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE.

CELUI QUI REPOND LE PLUS À MON IDÉE DE CE QU'IL FAUT CHANGER,

C'EST LE PROGRAMME DE LA FRANCE INSOUMISE ET DE SON CANDIDAT JEAN LUC MELENCHON.

J'IRAI VOTER POUR LUI DÈS LE 23 AVRIL ET AU DEUXIÈME TOUR POUR AVOIR UNE POSSIBILITÉ DE LAISSER À MES ENFANTS UNE PLANÈTE QUE L'ON RESPECTE

Un employé communal massicois qui veut une autre répartition des richesses pour survivre

Commentaires (18)

1. Charlesfex (site web) 26/09/2017

trazodone mail order buy doxycycline

2. Charlesfex (site web) 25/09/2017

buy cipro bupropion INDOCIN

3. Charlesfex (site web) 25/09/2017

Fluoxetine 20 Mg lisinopril 20mg

4. Stewartslemi (site web) 25/09/2017

Fluoxetine 20 Mg buy cialis

5. Alfredmat (site web) 25/09/2017

hydrochlorothiazide

6. Aaronjoync (site web) 25/09/2017

trazodone price per pill buy colchicine

7. Aaronjoync (site web) 24/09/2017

cialis online

8. Charlesfex (site web) 24/09/2017

how to get doxycycline online

9. Stewartslemi (site web) 23/09/2017

purchase vardenafil cialis effexor 75

10. Alfredmat (site web) 23/09/2017

EFFEXOR 75 MG trazodone

11. Billynup (site web) 22/09/2017

effexor xr cymbalta amex

12. Charlesfex (site web) 22/09/2017

DOXYCYCLINE 100 MG

13. Brettlieli (site web) 22/09/2017

order erythromycin

14. Charlesfex (site web) 19/09/2017

toradol for pain amoxicillin 500mg cost

15. KennethAvats (site web) 19/09/2017

indocin Cialis AmEx fluoxetine 20 mg

16. MichaelFen (site web) 19/09/2017

retin-a vardenafil buy celexa

17. MichaelFen (site web) 19/09/2017

cymbalta

18. Insoumis916 19/04/2017

Cette situation semble satisfaire notre sénateur-maire UDI, qui donc en bonne logique votera pour l'un des candidats opposés à "l'Avenir en commun".

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau