Dernière ligne pour choisir

Bonjour,

Les terribles événements du 13 novembre dernier ont montré la nécessité absolue d'un service public de qualité : plus que jamais, il est urgent de mettre les moyens matériels et humains dans la santé, la police de proximité, les services de renseignement, la justice, l'éducation... Les logiques de baisse des dépenses publiques, défendues par la droite de Valérie Pécresse, mais aussi par le FN, qui prônent toujours le "moins d'Etat", sont une impasse. Elles affaiblissent la République et font exploser les inégalités. Quant à la liste du PS, elle ne remet pas en question la politique du gouvernement qui impose une véritable amputation dans les budgets des collectivités territoriales. Ce même gouvernement, quand il veut faire taire les mobilisations en instaurant l'état d'urgence permanent qu’il prévoit de prolonger, quand il propose d'inscrire dans la constitution deux formes de citoyenneté, porte atteinte aux principes de notre patrie républicaine et met en danger l’état de droit, sans aucun résultat dans la lutte contre le terrorisme de Daesh…

L’appel au "vote utile" n'est qu'une ruse, et il permet de présenter le FN comme la seule alternative "anti-système". Il faut 10 % à une liste pour se maintenir au second tour : le risque d'un duel FN / Républicains n'existe que si le PS décide de se désister face à eux ! En revanche, les 10% permettent à d’autres listes que celles du FN, des Républicains et du PS, de peser dans la balance...

Pour les régionales en Ile-de-France, une liste s'oppose clairement à ces logiques d'austérité et leur cortège d’inégalités : elle défend l'investissement dans les transports et le renforcement des effectifs, mais aussi la sauvegarde et le développement des services publics sur tout le territoire : c'est la liste Nos Vies D'abord, conduite par Pierre Laurent, Eric Coquerel et Clémentine Autain, et soutenue par le Front de Gauche. Ses mots d’ordre : « Egalité – Ecologie - Citoyenneté - Dignité »

Elle est aussi la liste qui soutient les mobilisations : salariés d’Air France, personnels de l’APHP, collectifs citoyens pour la défense du Climat… Les élus de cette liste seront au service des mobilisations sociales, citoyennes, écologiques, et s'en feront les porte-voix, particulièrement nécessaires quand elles sont empêchées.

C'est aussi une liste écolo, qui loin du capitalisme vert dans lequel s'ancre la COP 21, sponsorisée par les multinationales les plus polluantes et coupée des mobilisations citoyennes, prône des mesures radicales et concrètes : la règle verte (les projets ne doivent pas avoir de conséquence négatives sur la réchauffement climatique), l'objectif "zéro déchets" avec reprise en gestion publique de la collecte et du traitement des déchets, l'objectif "zéro pubs de marque" dans les transports...

Cette liste s'ancre dans une démarche citoyenne bien plus large que les seuls partis politiques : Nos vies d'abord, ce sont des candidat-e-s citoyen-ne-s, qui s'engagent à ne pas cumuler les mandats, à rendre compte de leur action et à impliquer les citoyen-ne-s dans les processus de prise de décision !

Enfin, liste qui s’attaque aux inégalités, la liste Nos vies d’abord est aussi la liste du refus des discriminations, de la lutte contre les stigmatisations et le racisme, et de la défense de l’égalité femme-homme dans tous les domaines.

Pour toutes ces raisons, je vous invite dimanche prochain à aller voter pour la liste "Nos Vies D'abord".

Josiane LAURENT-PREVOST

élue conseillère municipale de Massy.

Date de dernière mise à jour : 04/12/2015