BILLET D’HUMEUR D’UN INSOUMIS

Auteur  
# 05/05/2017 à 17:07 DUMOULIN Laurent
Depuis quelques jours, le mouvement des insoumis est la cible de toutes les critiques, de
toutes les attaques dispensées par de beaux penseurs et des "patriotes" (fussent-ils de la
dernière heure)...
Que de leçons de morale, de réprimandes et d'insultes envers ceux qui osent exprimer leur
choix sous la bannière du #SansMoiLe7Mai
Ils n'ont de cesse de nous asséner leur "patriotisme" la main sur le coeur et à grands coups
de :
-"Vous parlez de 'Résistance' et vous n'irez pas voter ?",
-"Vous faites le lit du FN",
-"Voter est un devoir, des gens sont morts pour ça",
etc, etc...
Mais d'où sortent ces gens ? Qui sont-ils pour promouvoir une "démocratie" qui
fonctionnerait à coup de "barrage" ? Il s'agirait donc de défendre la démocratie tout en
excluant les plus de 20% de français qui ont voté pour Le Pen et les 22% d'abstentionnistes
qui ont "exprimé" leur rejet de tous les programmes proposés ?
Sont-ils à mettre de côté et moins responsables de l'issue du 1er tour ? Faut-il continuer à
nier cette colère sourde et faire "comme si de rien n'était" en votant encore et toujours pour
"le moins pire" ?
Qui sont ces gens aux offuscations sélectives leur interdisant de regarder et dénoncer les
nombreuses irrégularités constatées au 1er tour ? Que ne s'émeuvent-ils pas qu'ici et là des
français se sont vus interdits de vote alors que d'autres recevaient 2 voire 3 cartes
d'électeurs ?
Qui sont ces gens encore qui, du fond de leur fauteuil, veulent sauver les valeurs
républicaines alors qu'ils ne se sont pas levés quand le résultat du référendum de 2005 a
été foulé au pied et leur sacro-saint vote jeté aux oubliettes ?
Où étaient-ils encore quand un parti à fait payer au peuple ses dépassement de ses propres
frais de campagne et autres magouilles probables ? Où étaient-ils quand des 49.3
successifs et des répressions policières ont porté des atteintes graves aux libertés
syndicales, à la liberté d'expression ou au simple "droit de grève" ?
Sont-ce les mêmes qui ont permis la mise en oeuvre d'un loi renseignement permettant
d'écouter sans motif particulier, leurs conversations téléphoniques, leurs échanges de mails
?
Où étaient-ils encore quand cette année même les élections professionnelles ont eu lieu et
qu'elles ont connu près de...93% d'abstentions ? A tous, qui vous reconnaîtrez sur l'un ou
l'autre sujet, je vous renvoi à votre passivité d'hier, à votre inconscience collective et à vos
responsabilités non assumées ! Elles ne vous permettent EN AUCUN CAS de vous draper
du sceau de la démocratie pour tenter de corriger votre immobilisme face à tout ce qui a
détricoté vos droits !
Tels des "Pénélope" (la vraie) vous avez laissé des oligarques défaire votre travail et vos
droits, dictés par Bruxelles, quelques beaux penseurs et autres lobbies rebaptisés
"Think-Tank", en attendant l'hypothétique retour de ce que vous aimiez et qui faisait votre
union : la Liberté, l'Égalité et la Fraternité ! Pourtant chacun sait que pour obtenir ces droits
des gens sont morts aussi, et que tous les reculs sur ces domaines ne reviendront pas
comme par magie si "ça va mieux" un jour... Personne ne nous rendra ce que nous nous laissons voler sous prétexte que "ça pourrait être pire".
Est-ce pour cette "démocratie" là que vous voulez nos votes ?
Est-ce pour ne pas avoir soutenu les millions de gens qui étaient dans la rue au printemps
dernier que vous osez aujourd'hui leur demander de se parjurer et renoncer à leurs batailles
d'intérêt général ?
Non... Désolé ce sera #SansMoiLe7Mai car ce vote ne ferait que reculer sur le social pour
mieux sauter dans le fascisme d'ici 5 ans !
Je m’abstiendrai donc avec la même insouciance que ceux qui nous appellent à sauver la
démocratie, l’ont déjà laissé filer par leur passivité sans que cela n’émeuve personne et
n’engendre aucune leçon de morale !
RÉSISTANCE jusqu'aux législatives !
Amitiés insoumises,
L.D
Répondre à ce message